Principes d’économie politique [1923]

Présentation de l’ouvrage

Les Principes eurent une seconde édition, posthume, donnée par le fils de Menger et qui requiert des précautions tout en apportant des éléments qui ont intéressé les critiques de l’école autrichienne, elle qui s’est fondée avant tout sur l’édition de 1871 reproduite par Friedrich Hayek dans la collection de Scarce Tracts publiée dans les années 1930 par la London School of Economics. Hayek y réimprima les Principes comme premier volume d’un choix d’œuvres complètes (Carl Menger Gesammelte Werke). En 1934-36, Lionel Robbins dirigeait l’Ecole de Sciences Économique de Londres, il avait invité Hayek et visait à combattre l’influence exercée depuis Cambridge par John Maynard Keynes. Hayek jugea irrécupérables et inutilisables des archives dont il dit qu’elles « demeurent sous la forme de manuscrits volumineux mais fragmentaires et en désordre, que seuls des efforts patients et prolongés pourraient rendre utilisables »1. L’édition posthume des Principes donnée par le fils de Menger en 1923 pâtit de cette position, en restant longtemps méconnue. Elle doit être mentionnée en prenant en compte les débats entre spécialistes à son sujet.

Plan

  • I. La théorie des besoins2
    • §1. Conduite – Désir – Besoin
    • §2. L’homme en tant que sujet de besoins et sa position en tant que tel dans l’ensemble de la nature
    • §3. Les besoins des groupes humains
  • II. La théorie générale des biens
    • §1. Sur l’essence des biens
    • §2. Les types de biens
    • §3. Sur la connexion des biens dans la finalité consciente des Hommes au sens de la finalité
    • §4. Les lois en vertu desquelles les marchandises sont dépendantes de leur qualité
    • §5. Sur la différence entre assurer la satisfaction de nos besoins par des biens de premier ordre et par ceux d’un ordre supérieur
  • III. Sur la mesure des besoins et des biens humains
    • §1. Sur l’essence de la quantité de biens nécessaires à la satisfaction intégrale des besoins et la quantité totale de biens
    • §2. Sur notre quantité de biens nécessaires à la satisfaction intégrale des besoins3 directement utilisable et la quantité totale des biens disponibles
    • §3. Sur notre quantité de biens nécessaires à la satisfaction intégrale des besoins indirectement utilisable et la quantité totale des biens indirectement disponibles
    • §4. Sur la relation entre la quantité de biens nécessaires à la satisfaction intégrale des besoins et la quantité de biens disponibles par rapport à des périodes spécifiques
    • §5. Quantité de biens nécessaires à la satisfaction intégrale des besoins et biens disponibles au cours de certaines périodes, en tant que phénomènes sociaux
  • IV. La théorie de l’économie et des biens économiques
    • §1. Sur l’essence de l’économie
    • §2. Les biens économiques et non-économiques
    • §3. Les deux sens élémentaires de l’économie humaine
    • §4. Possession et propriété
    • §5. La richesse
    • §6. Le progrès économique
  • V. La théorie des valeurs
    • §1. Sur l’essence et l’origine de la valeur des biens
    • §2. Sur les différents types de valeurs
    • §3. À propos de la mesure initiale de la valeur des biens
    • §4. Les lois régissant la valeur des biens
    • §5. Sur la valeur de l’utilisation des terres, du travail et du capital en particulier
  • VI. La théorie de l’échange
    • §1. Sur les fondements de l’échange économique de biens
    • §2. Sur les limites de l’échange économique de biens
  • VII. La théorie des prix
    • Introduction
    • §1. La fixation des prix dans les échanges isolés
    • §2. La fixation des prix sous l’influence de la concurrence
    • §3. Fixation des prix et distribution des marchandises dans un environnement concurrentiel
  • VIII. La théorie des marchandises
    • §1. Sur le concept des marchandises dans le sens populaire et dans le sens scientifique
    • §2. Sur l’écoulabilité des marchandises
  • IX. La théorie des monnaies
    • §1. Sur l’essence et l’origine de la monnaie
    • §2. Sur les fonctions et le concept de la monnaie
    • §3. La quantité suffisante de monnaie

Edition originale

Grundsätze der Volkswirtschaftslehre, 2. Auflage, mit einem Geleitwort von Richard Schüller. Aus dem Nachlass herausgegeben von Karl Menger, Wien, Hölder, Pichler, Tempsky (Druck von A. Holzhausen), 1923. In-8 [240 x 160], XXVI-335 p. [Acq. 309119] –VIId

Traductions

Il n’existe pas de traduction en langue française, ni d’ailleurs en langue anglaise, à ce jour, de la seconde édition. Existent néanmoins une traduction italienne réalisée deux ans après la sortie de cette deuxième édition et une confidentielle version espagnole basée sur cette première, réalisée en Argentine dans les années 1960 :

  • IT : Principii fondamentali di economia politica, tr. R. Broglio d’Ajano et N. Bonelli, 1925
  • ES : Principios fundamentales de economía política, tr. esp. depuis la version italienne par Norina Antonelli de Margini (revue et corrigée par Salvador Tripoli Fama), Argentine, Mendoza, Libreria Minerva, 1963, 267 p.

Littérature secondaire

BECCHIO Giandomenica, [2011] « Existe-t-il une « doctrine-Menger » « hétérodoxe » ? Sur la lecture et l’interprétation des Grundsätze der Volkswirtschaftslehre (seconde version, 1923) par Karl Polanyi », trad. Gilles Campagnolo, dans CAMPAGNOLO (dir.), [2011] Existe-t-il une doctrine Menger ?, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, coll. « Collection Episteme », p. 167-184

Notes


  1. “[Remaining] in the form of voluminous but fragmentary and disordered manuscripts, which only the prolonged and patient efforts of a very skillful editor could make accessible”: Hayek, Friedrich, Introduction aux Principes, LSE Reprint Series, 1934, p. xxxiii. D’après Gilles Campagnolo, il est possible de trouver du matériau très éclairant dans ces archives à propos desquelles le ton pessimiste de Hayek est exagéré. Surtout, d’après Campagnolo toujours, Hayek a nui considérablement à l’influence des textes originels dans la suite de la tradition autrichienne. 

  2. On peut retrouver le plan complet en allemand sur une page d’un Wiki expérimental

  3. En allemand : „Bedarf“