Quantité nécessaire (pour la satisfaction intégrale d’un besoin)

Allemand : „Bedarf“

Dans la thèse qu’il a consacré à la théorie des besoins de Carl Menger (en se servant de la deuxième édition des Principes), H. S. Bloch note qu’il n’est pas évident de traduire en français le terme allemand de „Bedarf“, et aussi choisit-il durant tout son exposé de garder le mot allemand.

Néanmoins, Carl Menger définit dans les Principes de 1923 ce qu’il entend par „Bedarf“ et qui est

l’ensemble des quantités de biens nécessaires à la satisfaction intégrale, tant quantitative que qualitative, des besoins d’un homme économique, pendant une période de temps donnée.

Principes [1923], III, §1, p. 32, cité dans Bloch 1937, p. 82

Cette quantité de biens nécessaires ne relève pas d’un sentiment1 et est bien objective, comme Menger le relève lui-même dans la note p. 33 des Principes de 19232. Elle est aussi relative à un temps donné.

Bibliographie

BLOCH Henry-Simon, [1937] La théorie des besoins de Carl Menger, Paris, Librairie Générale de Droit et de Jurisprudence, p. 81-127

Notes


  1. Bloch 1937, p. 82 

  2. Bloch 1937, p. 83.